Retour sur Articles & Conseils

Priscilla Dalle, ergothérapeute

Actualisé le 22/05/2019

Aménagement de l’espace salle de bain-WC pour les personnes à mobilité réduite

La salle de bain est un lieu clé de la maison qui se doit d'être adapté à tous, notamment aux personnes à mobilité réduite. C'est sans doute la première pièce à aménager pour que la personne soit la plus autonome possible. Le lavabo, la baignoire ou la douche présentent des contraintes particulières aux utilisateurs à faible mobilité. Il faut penser à les adapter et à les équiper pour faciliter leur accès ainsi que leur usage.

Quelle est la solution la plus accessible : une douche ou une baignoire ?

Pour aménager votre salle de bain, qu'il s'agisse d'une nouvelle construction, d'une rénovation complète ou d'une adaptation, il est important de se poser les bonnes questions. Habitez-vous seul(e) ? Avez-vous des enfants ? Quelles sont vos capacités physiques ? Etes-vous en fauteuil roulant ? Quelles sont vos habitudes et besoins de confort ? 

La réponse à ces questions conditionnera le choix entre douche ou baignoire.


Une douche est davantage accessible


Bien qu'il soit très agréable de prendre un bain, nous vous conseillons tout de même une douche dite « à l'italienne » ou une douche dont le receveur a une faible marche (4 cm maximum). Ces douches ont pour avantage d'être de plain-pied donc très accessibles aussi bien pour une personne qui a des difficultés à se déplacer que pour une personne en fauteuil roulant. Vous pouvez également équipez votre douche avec un siège de douche et des barres d'appui . Si vous êtes plusieurs à utiliser la salle de bain, sachez qu'il existe des sièges de douche amovibles ou rabattables qui ne gênent pas l'utilisation de la douche par les autres membres de la famille. Ces équipements sont indispensables pour les personnes à mobilité réduite et rassurent les personnes âgées ayant parfois peur de la chute. 

Exemple d'adaptation d'une salle de bain avec douche de plain pied 

Afin de préserver votre intimité et d'éviter les éclaboussures sur le sol de la salle de bain (sol humide et glissant = risques de chute), optez pour un pare douche. Il existe des pares douche à mi-hauteur permettant à un aidant d’aider à la toilette sans se mouiller les pieds ou des pares douches ouvrant matérialisés par des portes de douche en accordéons permettant de dissocier indépendamment le haut et le bas.


Une baignoire adaptée au handicap


Si vous souhaitiez garder une baignoire, notez qu'il existe des solutions pour la rendre plus accessible. Vous pouvez trouver toute une gamme de produits allant de la simple planche de bain, aux sièges de bain jusqu'à l'élévateur de bain électrique en passant par le marchepied ou la poignée d'accès à la baignoire. Possibilités d'agencement d'une salle de bain avec une baignoire 

Nous déconseillons les baignoires à porte pour deux raisons. Premièrement, ce type de baignoire a souvent une petite marche à franchir, et reste donc peu accessible. Deuxièmement, nous trouvons ce système peu pratique  car il est nécessaire d’attendre que la baignoire se remplisse une fois que la personne dépendante est entrée et attendre qu'elle se vide avant de sortir. Si vous préférez ce type de baignoire, il est préférable de l ‘installer dans une petite salle de bain bien chauffée pour éviter les coups de froid !


Adapter la salle de bain pour une personne malvoyante


Pour les personnes malvoyantes : pensez à utiliser des couleurs vives et contrastées pour marquer les différents lieux de la salle de bain (douche, lavabo, WC). Vous pouvez également jouer sur les matières au sol pour déterminer les espaces (exemple : un carrelage au sol granuleux pour l'entrée dans la salle de bain, la douche...).En conclusion, s'il est possible de réaménager totalement votre salle de bain, nous vous conseillons une douche de plain pied avec un siège de douche et des barres d'appui. Si vous souhaitez conserver votre baignoire, il est possible de la rendre accessible avec quelques accessoires.


Adapter son lavabo


Plusieurs possibilités s'offrent à vous en fonction notamment du handicap. S'il s'agit d'une personne à mobilité réduite, nous vous conseillons un lavabo ergonomique. Celui-ci est peu profond avec une découpe plus « près du corps ». Il est évident qu’un meuble sous le lavabo est à proscrire pour permettre le passage du fauteuil. Les lavabos à hauteur variable sont plus onéreux mais bien plus pratiques pour la vie en famille. Ils possèdent un système électrique permettant à chaque occupant de régler la hauteur du lavabo en fonction de sa taille. 


Adapter son WC


Qu'il soit dans la salle de bain ou dans une pièce à part, le WC doit être bien sécurisé. Pour son accessibilité, préférez une porte qui s'ouvre vers l'extérieur ou une porte à galandage et veillez toujours à avoir un cercle de giration. Le cercle de giration ou aire de rotation est représenté par un cercle dont la surface doit permettre de réaliser un demi-tour complet en fauteuil roulant. Ceci permet de diriger simplement un fauteuil roulant ou de se déplacer facilement lorsqu’on utilise des cannes ou un déambulateur. de 1,50 m minimum (idéalement 1,70m pour davantage de confort) pour les personnes en fauteuil roulant. Afin d’éviter les chutes, vous pouvez surélever la cuvette grâce à un rehausseur. Ceci est particulièrement indiqué pour les personnes âgées qui ont tendance à se « laisser tomber » sur le WC. Il existe également des WC à hauteur variable (par un système électrique) ou des WC suspendus, pratiques pour le nettoyage de la salle de bain, ils peuvent également être installés à la hauteur qui vous convient. 

Partager l'article

Mes filtres :